Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.

Les talkies-walkies – PMR 446 – 1

Nous recherchions depuis quelque temps un moyen économique et indépendant de communiquer lors de nos activités extérieures mais aussi en cas de rupture des réseaux traditionnels.

L’usage des talkies-walkies aux normes PMR 446 permet de communiquer de quelques centaines de mètres jusqu’à une portée de plusieurs kilomètres pour les modèles les plus performants.

Ils s’utilisent en dehors des réseaux, sont sans redevance et indépendants des infrastructures contrairement aux GSM par exemple.

Pour encore plus d’indépendance, nous avons choisi des modèles compatibles avec les piles AAA.

Que ce soit pour signaler sa position, faire la jonction entre deux groupes, pour les parents qui souhaitent surveiller les enfants, en cas d’ennuis ou de situations exceptionnelles … Chacun y trouvera ses propres utilisations.

Pour nous ce n’est pas l’énième gadget électronique à la mode … Mais une réelle solution à de nombreuses problématiques quotidiennes ou exceptionnelles.

Leurs prix varient d’un peu plus de 20 euros la paire à plusieurs centaines d’euros l’unité.

Nous avons trouvé (offre cyclique) chez LIDL une paire d’appareils d’un bon rapport qualité/prix pour moins de 30 euros (29,99€).

Je ne suis absolument pas un expert mais je vais essayer de vous débroussailler un peu le terrain des PMR446 (merci de votre indulgence).

Pourquoi PMR446 ? PMR pour Professional Mobile Radio et/ou à tord Private/Personal Mobile Radio et 446 pour la fréquence de 446 Mhz située dans ce que l’on appelle l’UHF (Ultra Haute Fréquence).

La bande de ces talkies-walkies s’étend de 446.00625 Mhz à 446.09375 Mhz répartie sur 8 Canaux espacés de 12.5 khz (0.0125 Mhz) avec une puissance maximale autorisée de 500 mw (0,5w).

Canal 1 fréquence 446.00625 MHz.
Canal 2 fréquence 446.01875 MHz (446.00625 + 0.0125).
Canal 3 fréquence 446.03125 MHz (446.01875 + 0.0125).
Canal 4 fréquence 446.04375 MHz (446.03125 + 0.0125).
Canal 5 fréquence 446.05625 MHz (446.04375 + 0.0125).
Canal 6 fréquence 446.06875 MHz (446.05625 + 0.0125).
Canal 7 fréquence 446.08125 MHz (446.06875 + 0.0125).
Canal 8 fréquence 446.09375 MHz (446.08125 + 0.0125).

A ce stade retenons que ces talkies-walkies ont 8 canaux.

Bien évidement dans la pratique au moins deux appareils doivent être sur le même canal pour pouvoir converser.

Mais s’il y a de nombreux utilisateurs de talkies-walkies dans votre périmètre d’émission-réception, il se peut que certains utilisent le même canal radio que vous.

Pour éviter de recevoir les signaux d’autres utilisateurs, vos talkies-walkies doivent disposer d’une « fonction sous-canaux« .

Ces fonctions sont appelées CTCSS (Continuous Tone Coded Squelch System) et DCS (Digital Code Squelch).

Les conversations ne sont pas codées contrairement a ce à quoi ça pourrait laisser penser.

Le mot important est Squelch (silencieux).

Pour faire simple le squelch, sur un récepteur radio, permet d’ajuster la sensibilité de celui-ci afin de désactiver le niveau de réception des parasites.

Les « codages » CTCSS et DCS sont tout simplement des systèmes ingénieux qui autorisent ou non l’ouverture du squelch (silencieux) chez les interlocuteurs qui ont choisi un code identique.

Ne partez pas en courant !

En gros, toutes les communications qui ne seront pas signées avec le même « code » CTCSS ou DCS seront considérées comme des parasites et seront donc inaudibles.

Concrètement en CTCSS est un signal sonore (TONE) inaudible par l’oreille humaine (inférieur à 300 Hertz) qui est envoyé sur le canal simultanément à votre voix et durant toute la durée de l’émission, on en utilise 38 différents (sur 50).

En DCS ce signal est numérique, on en utilise 83 différents (sur 104).

Il faut donc noter que deux appareils doivent être sur le même canal et le même code CTCSS ou DCS pour pouvoir converser (quand cette fonction est active).

Il convient de se mettre d’accord à l’avance sur le code CTCSS ou DCS avant de les utiliser dans une transmission.

Résumons, vous pouvez utiliser les 8 canaux avec l’un des 38 codes CTCSS ou l’un des 83 codes DCS … A vos calculettes !

Qui trouve 968 combinaisons ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *