Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.

Une petite intro … Une grosse prise de conscience

Depuis plusieurs jours l’épisode neigeux était annoncé par les services de météo France et ce Mardi 27 Février 2001 les autorités l’attendaient sereinement …

Les premiers flocons d’une neige épaisse et drue tombent aux alentours de 17 heures mais redouble dans la deuxième partie de soirée et se prolonge toutes la nuit.

Faute de moyen et d’anticipation les infrastructures routières municipales n’ont pu être déneigées ce qui aura pour conséquence les jours suivants de prendre au piège les habitants du hameau même ceux possédant un réel véhicule 4X4.

Le 28 le département est quasi paralysé malgré la mobilisation de tous (DDE, Pompier, Gendarmerie, Armée, RTE, France Télécom, Services municipaux, Volontaires,…) par l’enneigement hors norme, la chute d’arbres et de pylônes, l’autoroute coupée avec environ 3000 usagés bloqués dans leurs véhicules.

Sous le poids de la neige les lignes électriques se rompent, il en est de même pour France Télécom privant le village d’électricité et de moyen de télécommunication fixe.

Sûrement pour quelques heures nous nous disons…Cette situation va durer 6 jours.

Ce qui devait arriver arriva les infrastructures d’adduction d’eau potable privés de pompes et de system de régulation stoppent la distribution et les robinets ne coulent plus.

Maintenant ce sont les téléphones portables complètement déchargés qui s’arrêtent, de toute façon pour certains ils n’y avaient plus de réseau depuis plusieurs jours.

Dans l’incapacité de faire les réparations sur certaines lignes inaccessibles EDF installe des groupes électrogènes … Le courant revient pour les zones les plus denses.

Mais l’électricité recommence à manquer ! Rapidement il faut se rendre à l’évidence on vole le carburant dans les groupes voire les groupe eux-mêmes !

A cet instant le village est privé d’infrastructures routières, d’électricité, de tout moyen de communication, d’eau, de douche, de toilette, de télévision, de radio … Et il commence à faire froid pour ceux qui ont opté pour un unique chauffage « électro-dépendant ».

Les congélateurs ont largement dépassés la température garantissant une bonne conservation des denrées et il faut rapidement cuire les aliments pour ceux qui le peuvent encore ou tout jeter alors que le ravitaillement est difficile voire impossible.

Cette petite histoire entièrement authentique est au fond une brève introduction qui j’espère vous a fait réfléchir sur notre totale dépendance et confiance au système d’approvisionnement consumériste actuel « le tout, tout de suite » ainsi qu’entrevoir les comportements de certains de nos semblables.

Est il raisonnable de croire que nos autorités locales ou nationales sont dimensionnées pour intervenir immédiatement et prendre en charge individuellement chacun de nous en cas de catastrophe naturelle, météorologique, industrielle ou nucléaire ? Qu’en sera-t-il dans le cadre de mouvements sociaux ou de crise internationale pouvant paralyser partiellement ou totalement nos infrastructures ?

Paranoïa ou principe de précaution ? Pouvons nous honnêtement faire abstraction de tous risques pour nos familles, nos proches et nous même ?

Rappelez vous:
– Les tempêtes meurtrières qui ont déjà dévasté la France comme Xynthia en 2010.
– Le triste accident de l’usine chimique AZF a Toulouse en 2001.
– Dans les mouvements sociaux, nous pouvons citer la grève des routiers provoquant à coup sûr une incroyable ruée sur les carburants et les denrées, mettant à sec stations services et grandes surfaces.
– …

Pour ce qui est du nucléaire, la France est le deuxième pays le plus nucléarisé au monde.

« Ne pas prévoir c’est déjà gémir » (Léonard de Vinci)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *